ressources

Rapport du projet Sahala Année 2

La deuxième année d’exécution du projet #Sahala a été marquée par la pandémie de la COVID-19. Depuis l’annonce du confinement total dans tout le territoire de Madagascar en Mars 2020, nous avons changé la stratégie d’intervention du projet. Cette deuxième année d’exécution du projet a également été marqué par le changement au niveau des codemandeurs du projet. En effet, après la résiliation de contrat de la part d’un des codemandeur, l’ONG C for C est désormais le seul coordinateur de ce projet. Deux grands changements qui annoncent des grands défis dans la réalisation de ce projet. L’ambition du projet #Sahala reste le même, impliquer les hommes et les garçons dans la lutte contre la violence basée sur le genre. Durant les premières années du projet, nous avons eu du mal à expliquer cette stratégie d’impliquer les acteurs potentiels dans notre stratégie. Actuellement, avec les efforts de communication et de relation publique, mais surtout avec les résultats concrets du projet nous sommes plus soutenus par les acteurs de lutte contre la violence. Le projet #Sahala travaille beaucoup plus dans la violence au sein de la famille. Un des résultats attendus du projet est la mise en place du service de thérapie psychologique pour les auteurs de violence. Cette partie du projet est aussi un des grands défis relevés durant l’année 2 du projet. En effet, il est toujours difficile pour les organisations prenant en charge les femmes victimes de cautionner les thérapies psychologiques pour les auteurs de violence. Les techniques de prise en charge des auteurs de violence sont également mal comprises par les acteurs de lutte contre la violence. D’ailleurs, la nouvelle loi relative à la violence basée sur le genre à Madagascar ne considère pas cette prise en charge des auteurs de violence. Avec des séances de sensibilisation et de plaidoyer ce défi est relevé. L’importance de la prise en charge psychologique des auteurs
de violence est de plus en plus reconnue. Nous avons suggéré le rajout de cette prise en charge des auteurs dans le décret d’application de la loi. Celle-ci est encore en cours.

Lire le rapport au complet Annexe VI - rapport narratif projet SAHALA année 2

 

MenEngage Madagascar Year 2 report

Globally, MenEngage has a common goal, which is to fight for gender equality by involving men and boys. MenEngage focuses on specific topics like HIV / AIDS, SRHR, GBV, LGBTIQ rights…
MenEngage Madagascar is leading the same fight but has also specified its fields of intervention according to the country’s situation and practices, without neglecting the main priorities of MenEngage. Therefore, since 2019, Men Engage Madagascar has launched a project whose goal is to fight against early marriage in the three regions of Analamanga, Boeny and Menabe. This project will initially extend over 4 years. The main objective of the project is to reduce as much as possible the number of early marriages in these regions, through numerous activities. This fight aims to sensitize community leaders to consider the needs of each individual, in particular underage persons from the aforementioned regions. This report presents the achievements of the second year. The objective of this second year of implementation is to disseminate awareness and strengthen the network, through a baseline study, capacity building of members, organization of seminars in the country and the guarantee of a `` good network visibility ''. The sensitization is aimed at religious, traditional and community leaders, the police and young people.

Read the full report Annual Report Y2 ME Madagascar CN

 

No comments.